• Samedi 12 avril, nous sommes allées interviewer le maire de créhen.

    Nous remercions Pierre Lecaillier de cet accueil à la mairie.

    Lire la suite...


  • kissVenez tous au CDIkiss

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Entre chien et loup

    C'est le portrait vivant de Croc-blanc dans croc blanc de Jack London. Laissez-le seul dans un jardin mal cloturé et il fera une fugue à la recherche des siens.Car pour être parfaitement heureux , le husky à besoin d'avoir une place bien déterminée dans un groupe : dominant ou dominé selon sa personnalité. Sinon, il se sent perdu ! Livré a lui même dans la nature, il redevient un fauve.

    Le husky de sibérie est un chien de travail de taille moyenne souvent utilisé comme chien de traîneau par des mushers. Dans la langue  des Tchouktches , husky signifie "enroué", caractéristique de l'aboiement de ce chien .

     

    le chien loup : le huskysource: google image.

    De tous les chiens nordique, le husky est le plus doux et le plus amical .La présence des enfants le remplit de joie .Il accepte facilement l'autorité d'un maitre ferme et juste .Pourtant il n'obéït pas toujours aux ordres.Appelez-le et il ne prendra pas le chemin le plus court pour venir a vous !Le husky à parfois des réaction imprévisibles ;c'est là tout son charme disent ses admirateurs !!! Sans peur et sans méfiance,il n'a aucune agressivité envers les étrangers .mais s'il rencontre un congénère qui montre les crocs ,il a vite fait de le remettre à sa place !

    Habitué a vivre "à la dure",le husky est un chien qui demande très peu d'entretien .Ne lui donnez jamais de bain,car sa peau sécrète une graisse qui imperméabilise son poil.Très utile dans le Grand Nord,pour se protéger de la neige !! Et comme sa fourrure se nettoie toute seule, vous n' avez rien à craindre ni odeur ni parasites .

    Sur les étendues glacées du nord de la Sibérie vivent les chukchis,peuplade esquimaude isolée du reste du monde.Depuis des siècles,les huskys les ont aidés à affronter la nature inhospitalière,en tirant les lourds traîneaux et en pistant le gibier. Les conditions de vie sont tellement rudes, que les hommes ne pouvaient se permettre de garder des sujets faibles ou malades. Mais ne vous imaginez pas pour autant que leurs chien sont malheureux : ils ont aussi leur place dans l'igloo et gardent même les enfants en l'absence des parents.

     

    Emma et Camille

     

      

      

     

     

     


  • Le 24 février nous sommes allées questionner Mme Moreau . Nous l'avons interviewée.
    Merci a vous Madame Moreau de nous avoir si bien répondu.

    Lire la suite...


  • Notre séjour au ski !!!!!!!!!!!!!!!! biggrin

    Lire la suite...






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires